Un pensionnat pour des élèves très spéciaux.

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Good Luck ! [With Arthur ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Immortel
Groupe: Professeur
Chambre: N°1
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyLun 24 Juin - 22:22




Good Luck !
Feat Arthur
Un verre de vin à la main, accoudé à la fenêtre grande ouverte, n’entendant que le tic tac régulier et pourtant énervant du réveil qui indiquait une heure bien tardive, je rêvassais en regardant la lune. Les douze coups de minuit avaient sonné depuis longtemps déjà, et je ne trouvais pourtant pas le sommeil. Ou alors je ne voulais pas trouver le sommeil. Savoir qu’un énième cauchemar m’attend surement si je ferme les yeux ne me donne clairement pas envie de me blottir dans les bras de Morphée. Dire que moi, âgé de trois-cent-cinquante-deux ans, j’ai toujours peur de faire des cauchemars… Mais ne riez pas, si vous étiez à ma place, vous n’en mèneriez pas large. En plus, d’après mes anciens colocataires -qui ont tous fini par changer de chambre au passage- je serais somnambule. La direction de l’établissement m’interdit désormais d’avoir le moindre objet pointu dans cette pièce, de peur que je fasse un massacre -sur mon colocataire ou moi-même- sans même m’en rendre compte. Et je ne compte plus les miroirs cassés, les lampes éclatés et les réveils défenestrés. Je suis un cauchemar, pour mes colocataires, à moi tout seul. Et pourtant, quand je suis réveillé, j’ai une assez bonne réputation !

Je bois cul-sec mon verre, croisons les doigts pour que l’alcool m’aide à dormir d’un sommeil de plomb.  Je me demande encore pourtant la direction de l’école cherche encore et toujours à me trouver un colocataire. Il déménage dans la semaine de toute manière, alors à quoi bon ? Apparemment je vais en avoir un nouveau bientôt. Je ne sais pas exactement quand il va arriver, mais je lui souhaite bon courage, il risque de ne pas dormir tous les soirs. Pauvre de lui. J’espère que ce n’est pas un professeur, car il risque de dormir en cours. Et les premiers jours, les élèves ne vous loupent pas, surtout ceux de la classe d’habilitation.

En tout cas, je lui souhaite bonne chance dans cette école bizarre ! Je levai mon verre pour suivre ma pensé. Tiens, mon verre est vide… J’attrapai la bouteille pour la vider dans mon verre, pour le vider à son tour dans mon gosier. Je baillai. Il était peut être temps d’aller au lit…

Je me laissai tomber comme une masse sur mon lit attitré, occupé depuis maintenant 40 ans. Même si j’y dors mal, je l’aime ce lit. C’est MON lit ! Je crois que je divague là… Vive l’alcool ! Je ne bois que pour dormir, même si au fur et à mesure, je dois boire de plus en plus. Je ferme les yeux. Morphée, j’espère que tu seras gentil avec moi.

Morphée, il va falloir qu’on parle là ! Je connais ce début de rêve. Le silence qui règne dans la maison qui fut autrefois mienne. Pas un rire d’enfant, pas de femme qui ronchonne, le calme plat. Tout est gris, tout est mort. Je suis au milieu du vieux salon, à attendre, comme à chaque fois. Et je regarde cette peinture de nous, de ma famille, où des larmes semblent couler sur les joues de porcelaine des enfants et où la rage semble habiter les yeux de celle qui était ma femme. Et sur ce tableau, je semble mort, sans vie, les yeux comme arrachés de leurs orbites. Et comme à chaque fois, j’ai envie de vomir. Et je sais ce qui va arriver. Elle va arriver. ELLE va se venger. Et je ne veux pas connaitre cette horreur encore une fois. Je me débats, je veux me réveiller, quitte à ne plus fermer l’œil de la nuit.

BAM
Voilà, je suis réveillé, étalé sur le sol de la chambre… Je me relève en vitesse pour me précipiter dans la salle de bain, afin de remplir la cuvette des toilettes par mon diner de la veille, et le bon vin bu un peu plus tôt. Super soirée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-the-night.forumactif.org/
Messages : 4
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Ange Déchu
Groupe: Personnel
Chambre: N°1(2e étage)
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyMar 2 Juil - 23:47

.


Dernière édition par Arthur Lefèvre le Dim 25 Aoû - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Immortel
Groupe: Professeur
Chambre: N°1
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyJeu 4 Juil - 20:53



Good Luck !

Et dire qu’au lieu de passer ma nuit à dormir, je la passais à vomir… Ca ne va vraiment pas bien chez moi. Et encore heureux que je n’ai pas mangé grand-chose ce soir ! Hum, vomir de l’alcool, que c’est agréable, les chiottes vont sentir le mauvais vin pendant des jours. Si même l’alcool ne me suffit plus pour fermer l’œil, je suis mal barré, c’est moi qui vous le dis. Je me tapais en plus un de ces maux de tête, à se taper la tête contre le mur. Je ne sais même pas si j’ai la gueule de bois ou si c’est mon cauchemar qui m’a mit dans cet état. J’ai même l’impression d’entendre des voix, ça ne doit vraiment pas aller dans la caboche. Comme si je semblais aller bien ! Mes rêves peuvent être idiots parfois.

Je passai des toilettes au lavabo, pour m’essuyer la bouche à coup d’eau fraiche, histoire de dégager cet horrible gout insupportable. Rien qu’à voir ma tête dans le miroir, je savais que demain allait être une mauvaise journée. Des cernes de trois kilomètres, ça ne passe pas toujours bien devant les élèves. Les collègues qui avaient autrefois partagé ma chambre, en revanche, auront vite compris eux. Ça leur rappellera même des très bons souvenirs en ma compagnie. Malheureusement, c’est ironique. D’ailleurs, en parlant des autres personnages loufoques de l’école, pourquoi je vois quelqu’un d’autre que moi dans le miroir ? En plus je ne l’ai jamais vu lui, serais-je encore en train de rêver ? J’ai jamais vomi dans un rêve pourtant…

Lentement je me retournai, me demanda s’il allait disparaitre comme un fantôme. Mais non, il était toujours là, à me regarder. Il avait parlé ? C’était peut être lui que j’avais entendu. Mais depuis quand il est là ? Et depuis quand les gens arrivent dans une chambre au beau milieu de la nuit ? Et puis… Je suis à moitié nu… J’ai presque tout les éléments pour faire le parfait cauchemar d’un étudient.

La bouche pâteuse, je demandai :

« Z’êtes qui vous ? Vous faites quoi là ?»

Je ne voulais pas avoir l’air agressif ou méchant, mais me montrer en train de vomir à un parfait inconnu à deux heures passés du matin, ce n’était pas dans mes habitudes. Encore endormi je ne me rendais pas vraiment compte de ce que je disais. Et puis quel idée de m’envoyer quelqu’un dans ma chambre, au beau milieu de la nuit, vu le cas désespéré que je suis quand je dors ? Un nouveau colocataire ? Bien, je ne lui donne pas une semaine !

« Vous... Vous êtes nouveaux ? »

Que quelqu’un me donne un bon coup sur la tête, histoire que je me rendorme. Le cerveau fonctionnant à deux à l’heure, je réfléchissais à une retraite vers la chambre, sauf que l’inconnu était dans l’encadrement de la porte. Donc pas d’échappatoire. Et la fenêtre de la salle de bain est trop petite… Mais pourquoi vouloir sauter par la fenêtre ? Je dois avoir l’air d’un mollusque ma parole !

Appuyé contre l’évier, la nausée me reprenait, sauf que je n’avais plus rien à vomir. Je pense que je vais rester là ce soir, la nuit, faut pas me déranger… Mais d'un autre coté, c'est pas confortable, le carrelage d'une salle de bain... Cruel dilemme !

D'un pas lourd, je passai finalement à coté de l'inconnu qui avait envahi ma chambre, tout en faisant en sorte de ne pas le toucher dans l'encadrement de la porte, pour rejoindre mon lit dans lequel je me laissai tomber avec l'élégance du sac à patate.

To Be Continued...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-the-night.forumactif.org/
Messages : 4
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Ange Déchu
Groupe: Personnel
Chambre: N°1(2e étage)
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyMer 24 Juil - 0:37

.


Dernière édition par Arthur Lefèvre le Dim 25 Aoû - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Immortel
Groupe: Professeur
Chambre: N°1
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyMer 24 Juil - 18:01



Good Luck !

Un infirmier ? Et bien il avait l’air de bien s’amuser, l’infirmier ! Me croyait-il saoul ? J’ai déjà dessaoulé mon vieux, à la limite je me tape une petite gueule de bois, mais j’ai vu bien pire ! Encore un que je ne verrai pas longtemps, c’était à ne pas manquer. Et comme si ses excuses me suffisaient ? Comme je l’ai déjà dit, j’en ai vu d’autre. Il a même l’air tout à fait inoffensif par rapport à tout les dérangés du ciboulot que j’ai put croiser. Un simple exemple : Shiro, croisée l’autre nuit, rencontre qui ne me donne plus vraiment envie de sortir tard le soir. Maintenant, j’allai commencer le jeu des devinettes. Un démon ? Il n’en a pas les yeux. Un vampire ? Non, s’il vous plait, j’ai déjà eu ma dose. Un dragon ? Mouais, bof, pas trop la tête. Un loup garou ? Super, un compagnon de nuit ! Un ange ? Il manque les ailes… D’habitude, j’arrive à me faire une idée selon la tête du personnage, mais là, je sèche. Mais il n’a pas l’air bien méchant, même pas du tout. Encore un qui devra se cacher derrière son statut pour pas se faire bouffer ? Peut être, qui sait ? Si je n’étais pas professeur, j’aurai déjà servit de petit déjeuner, je n’y mettrai pas ma main au feu.

Allongé sur mon lit, je me retournai sur le dos, pour regarder le plafond, profitant d’une légère brise marine qui passait par la fenêtre. Des somnifères… Ce n’était pas vraiment une bonne idée, à mon avis. Je parle en connaissance de cause, la dernière fois que j’en ai pris, j’ai fini par en abuser. La dernière infirmière en date m’avait alors conseillé l’alcool, en espérant que je n’en abuse pas. Je crois qu’elle s’est loupée sur ce point aussi. Si un vampire ne l’avait pas bouffé, elle aurait put réparer son erreur peut être, ou encore trouver une autre solution.

« ‘Vaut mieux pas, j’ai déjà essayé, et ça a mal fini… L’ancienne infirmière m’a plutôt conseillé de boire un peu pour dormir, mais ce n’est pas le top non plus.»
Le brun m’interrogea du regard, un paquet de clope à la main. Il voulait fumer ? Et ben entre un fumeur et un alcolo, on allait faire la paire. Personnellement, je n’en avais rien à faire, mais ne lui répondis pas, m’en fichant un peu royalement. Il sembla se résigner finalement, en manque de réponse. Au moins ses poumons iraient mieux pour ce soir. Assis sur son lit, cet Arthur enleva sa chemise, qu’il déposa plus loin. Je comprenais parfaitement son intention de dormir, vu l’heure qu’il était, je ne rêvai moi aussi que d’une chose, fermer les yeux.

Le nouvel infirmier me demanda alors depuis quand je vivais ici. Quelle bonne question ! Trente ans ou quarante ans ? Entre les deux peut être ? Faudra que je vérifie ça dans les archives, ou dans mes carnets de notes. Je dois bien avoir noté le jour de mon arrivée quelque part, moi qui suis du genre à tout noter.

« Je sais plus trop, plus de trente ans, au moins. Peut être quarante… Cinquante, ça me parait beaucoup. Je ne suis pas du genre à compter les années. Je regarderais ça un de ses jours, si je n’ai rien d’autre à faire. La nuit prochaine peut être. »
Cela me ferait quelque chose à faire pour la prochaine nuit que j’allai surement passer à ne rien faire à part lire ou écrire. Qu’est ce que je pouvais détester les vacances. Au moins, pendant l’année scolaire, je pouvais préparer mes cours, corriger des copies ou encore réfléchir à mes pièces de théâtre. Mais là, je n’avais strictement rien à faire. Et Dieu sait que je déteste ça. J’ai un temps infini devant moi, et on m’oblige quand même à le laisser filer. Si au moins c’était agréable, mais non, même pas !

« Je vous souhaite bon courage pour votre nouvelle vie ici. On a souvent du mal à s’y habituer, mais on finit toujours par s’y faire, si on ne meurt pas, bien sur. »
Combien de temps il m’avait fallut pour m’y habituer ? Au moins cinq ans, pour la plupart des choses, les autres ? Je crois que je ne m’y ferais jamais. Comment se faire à l’idée que l’on peut vous écraser comme une mouche à n’importe quel moment, pour peu qu’un dragon pique une crise de colère ? Non, je ne pourrai jamais m’y faire. Jamais.


To Be Continued...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-the-night.forumactif.org/
Messages : 4
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Ange Déchu
Groupe: Personnel
Chambre: N°1(2e étage)
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyLun 12 Aoû - 3:09

.


Dernière édition par Arthur Lefèvre le Dim 25 Aoû - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2013

Feuille de personnage
Race: Immortel
Groupe: Professeur
Chambre: N°1
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] EmptyLun 12 Aoû - 21:21



Good Luck !

Qui pourrait deviner l’âge d’un vieillard comme moi ? On me donne tout juste la vingtaine, et pourtant je ne compte plus les décennies que j’ai passée dans cette longue vie. Dire que j’ai trois-cent-cinquante-deux ans… Qui pourrait le croire à part moi ? Je soupirai, las, à sa réponse. Personne n’arrive à s’imaginer que je suis aussi vieux. Et cela restera ainsi pour toujours je pense. Pour une éternité. Je me voyais mal passer le reste de ma vie tout seul comme je l’ai fait jusqu’ici. Je me tournai sur le coté, pour mieux regarder mon colocataire. Avait-il l’âge qu’il paraissait avoir ? On en n’est jamais sur dans cette école. Certains avaient des millénaires, et semblaient tout juste avoir la trentaine, si ce n’est moins. Les humains ont l’air bien petit à coté de nous…

Les dieux… Était-ce les dieux qui avaient décidé de toute cette histoire ? Et bien ils ont de drôles d’idées. Je les crois trop fous pour inventer des trucs pareils, donc j’ai décidé de ne pas y croire, tout simplement. L’infirmier y croyait, grand bien lui en fasse. Il partit dans la salle de bain, pour soulager sa vessie, à l’écoute de la chasse d’eau. Je regardai son dos disparaitre dans la pénombre, deux formes s’y dessinaient. Des tatouages ? Je n’avais jamais aimé les tatouages, peut être parce que ce n’est pas de mon époque. Des cicatrices peut être ? Mais ce n’est pas mon affaire alors. Les petits secrets des autres ne m’intéressent pas, malgré ma curiosité. Cela ne m’empêchera pas d’écouter si jamais on en parle, mais je ne questionnerai jamais quelqu’un, pour la simple et unique raison que je ne voudrais pas être interrogé. De retour dans son lit, il m’annonça qu’il était un ange déchu. Je souris. En voilà un qui ne me tuerait pas ou n’essaierait pas de me bouffer. J’avais trop croisé de vampire et autre démon ici.

« Moi ? On pourrait presque dire que je suis humain. Mis à part l’âge, j’ai tout d’eux, ce qui fait de moi un potentiel repas dans cette école. Et il n’y a pas que les élèves qui sont dangereux, fais attention à la dame blanche de l’escalier ou à la sorcière malchanceuse, vu ton visage, elle va tenter de t’attraper. Elle n’aime que les jolis garçons… Encore heureux qu’elle ne traine pas chez les jeunes, sinon on aurait des morts tout les jours. »
Faut dire qu’une belle gueule comme lui a de forte chance de croiser cette fameuse sorcière. C’est à cause d’elle que je garde mon ancienne alliance dans la poche ! Si je la croise, hop je la sors, et j’ai l’air d’un homme marié, et elle me fiche la paix. Je ne peux même pas me débarrasser de cette fichue bague.

Je m’assis finalement sur mon lit, toujours pas décidé à dormir. Je m’étirai lentement les bras, courbaturé après ce mauvais début de nuit. Farfouillant dans la table de chevet, j’en sortais mon dernier carnet en date, pour y écrire la nouvelle de la journée, l’arrivée d’Arthur Lefèvre, colocataire, mais pour combien de temps ?


To Be Continued...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcome-in-the-night.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
Good Luck ! [With Arthur ♥] Vide
MessageSujet: Re: Good Luck ! [With Arthur ♥] Good Luck ! [With Arthur ♥] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Good Luck ! [With Arthur ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie des anonymes ::  :: 2e étage - Chambres des adultes :: N°1 Wilster et Arthur-